Comment apprendre à l'enfant à ne pas avoir peur des chiens ?

Un enfant doit apprendre à ne pas avoir peur des Chiens. Le chien est un ami ; il est absurde et totalement contre-nature d'avoir peur de lui. L'enfant phobique envers les chiens fait montre d'un rapport difficile avec la nature et cela dérange son caractère.

Il a été prouvé que les enfants aimant les animaux figurent parmi ceux qui ont le moins de problèmes relationnels (que ce soit avec leurs semblables ou encore avec les adultes).

Ajoutons à cela que tout enfant qui; à la vue d'un chien, s'échappe en proie à la terreur, court un plus grand risque de se voir mordre.

Pour les parents qui ont peur des chiens

Avant de convaincre l'enfant, vous devrez d'abord comprendre vous-mêmes que la peur des chiens peut être fondée sur une expérience personnelle (peut-être un traumatisme infantile) mais en aucun cas sur une généralité : la grande majorité des chiens est parfaitement inoffensive.

Ne réprimandez pas ou ne faites pas de mouvement brusque si vous voyez l'enfant s'approcher spontanément d'un chien inconnu : ce genre de comportements pour conséquence d'effrayer l'animal et peut lui faire prendre l'enfant pour une menace.

Ne dites jamais à l’enfant des phrases telles que : ne le touche pas, il pourrait te mordre » ou encore : « ne le touche pas, il est plein de puces ». Ces interdictions non seulement encouragent la peur du chien chez l'enfant mais sont encore erronées les puces, si puces il y a, préfèrent de loin rester sur un chien et ne peuvent se transmettre que difficilement à l'homme dont le sang leur apparaît moins appétissant ; quant au danger d'être mordu, on peut facilement supposer qu'un chien mordant/ se promenant au bout d'une laisse, aura auparavant été soigneusement muselé par son maître.

Les chiens sans muselière ont donc de fortes chances d'être de sympathiques toutous et il n'y a pas lieu d'avoir peur deux. En ce qui concerne le chien errant, on ne peut certes pas connaître son caractère mais on peut supposer, en revanche, que, n'étant pas retenu en laisse, il a toute possibilité de s'en aller s'il n'apprécie pas les attentions dont il est l'objet. Bref, on a tout lieu de croire que les cas de personnes mordues par les chiens restent des incidents rarissimes dès lors que le chien peut choisir de s'en aller plutôt que d'attaquer.

Enseignez à l'enfant qu'il ne doit jamais courir ou crier devant un chien. omment-apprendre-à-l-enfant-à-ne-pas-avoir-pe

Pour les parents qui n'ont pas peur des chiens

Ne racontez pas au petit enfant des histoires qui mettent en scène « le grand méchant loup » ou alors expliquez-lui, par des mots tout simples, que le « méchant loup » est une pure invention littéraire et que, en vérité, cet animal ne mange pas les hommes.

Apprenez à l'enfant à ne pas se précipiter sur un chien inconnu mais à s'avancer lentement vers lui

en l'appelant, la main tendue pour se faire renifler. Un chien approché comme il faut ne mordra jamais à l'improviste.

"Expliquez à l'enfant quels sont les premiers signes d'agressivité (poil dressé, oreilles en arrière, grondement), faites-lui comprendre que ceci est le langage du chien pour dire qu'il ne veut pas être touché et qu'il faut alors respecter son désir d'être laissé en paix.

Comme précisé plus haut, il faudra enseigner à l'enfant à ne lamais courir ni crier devant un chien.

Pour les parents dont les enfants ont déjà peur des chiens

Ne Forcez jamais un enfant à s'approcher d'un chien mais contentez-vous de donner l'exemple en le caressant et en jouant avec lui.

Montrez à l'enfant des films, documentaires ou dvd où les chiens ont un rôle de gentil.

Faites jouer l'enfant avec des chiens en peluche.

Pour les premières approches avec un vrai chien, ne choisissez pas un petit chiot ou encore un jeune chien car ceux-ci sont excessifs dans leurs effusions : en louant, un chiot peut mordre des chaussures ou des chaussettes ; quant au jeune chien, il peut facilement jeter un enfant à terre pour lui faire fête et dans ces cas-là, loin de rassurer l'enfant, cela le terrorise car il n'aura pas perçu les intentions amicales du chien.

En définitive, vous aurez obtenu l'effet inverse de celui souhaité I Il vaut bien mieux choisir le chien adulte, tranquille et aimant les enfants, un animal qui se laissera caresser et conduire en laisse presque aussi docilement qu'une peluche vivante.

Add a comment

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

Add ping

Trackback URL : http://www.enfants-et-chiens.com/index.php?trackback/5

Page top