Règles de cohabitation et meilleures races de chien pour les enfants

races_chien_pour_enfant.jpg

Si la présence d'un animal de compagnie au sein du foyer a généralement tendance à participer à l'épanouissement des enfants, la cohabitation avec un chien impose toutefois quelques règles préventives à suivre à la lettre.

Pour beaucoup de propriétaires, la présence d'animaux de compagnie dans un foyer favorise l'éveil et l'épanouissement des enfants.

Ce compagnon fidèle joue un rôle très important dans leur développement. Pourtant, de nombreux parents redoutent de faire vivre leurs enfants avec un chien. Les plus jeunes ne se rendent pas toujours compte du sort qu'ils réservent à leurs compagnons à quatre pattes et ces derniers ont bien du mal à accepter ces intrus qui les tyrannisent. Aussi, la décision de faire cohabiter sous le même toit chien et enfants ne doit jamais être prise à la légère. Ils peuvent pourtant vivre en totale harmonie.

En respectant quelques règles de bonne conduite simples et pleines de bon sens, vous assurerez la sécurité de vos enfants ainsi que celle de vos animaux de compagnie. La première d'entre elles et, sans doute, la plus importante est de ne jamais laisser un enfant sans surveillance avec un chien.

Comprendre les chiens

Même si vous êtes persuadé que votre animal ne ferait pas de mal à une mouche, n'oubliez jamais qu'il peut devenir dangereux et réagir avec violence aux mauvais traitements que pourrait lui infliger inconsciemment un jeune enfant. La meilleure façon d'éviter les situations à risque est d'apprendre à vos enfants à comprendre votre chien. Ils doivent prendre conscience qu'il s'agit d'un être vivant et que ce n'est pas une peluche géante que l'on peut maltraiter sans conséquence. ++ Apprenez à vos enfants à respecter votre animal++ en suivant des règles simples : ne pas déranger le chien pendant son repas, ne pas le réveiller pendant son sommeil, ne pas lui prendre ses jouets, ne pas lui tirer la queue ou les oreilles, ne pas lui mettre la main sur la tête (c'est réservé au chef du foyer), ne pas caresser un animal inconnu…).

Répétez-les un maximum afin de bien lui faire comprendre combien elles sont importantes et sevissez lorsque vous constatez qu'elles ne sont pas appliquées !

Soyez intraitables

N'oubliez pas non plus que les enfants ont tendance reproduire ce que font leurs parents, souvent sans même avoir conscience de ce qu'ils font. Soyez donc particulièrement vigilants dans vos rapports avec votre animal devant vos enfants et ne le grondez jamais devant eux. Apprenez également à vos enfants à reconnaître les signes indicateurs de I 'impatience de votre animal : grondements, grognements, lorsqu'il s'éloigne ou qu'il montre les dents. Vos enfants doivent bien comprendre que lorsque le chien commence à perdre patience et le leur montre, ils doivent arrêter de jouer avec lui.

Du côté de votre animal, il y a du travail à faire également. Tout d'abord, veillez bien lors de son acquisition à ce qu'il ait été mis en présence d'enfants durant sa période de socialisation.

Compréhension mutuelle

Votre chien pourrait réagir étrangement face à l'arrivée d'un intrus au sein de la famille. Familiarisez-le en douceur avec tout nouveau membre du foyer en procédant par étapes : d’abord les odeurs, ensuite les contacts physiques. Surveillez en permanence les interactions et soyez toujours sur vos gardes. A vous de faire respecter les nouvelles règles qu'impose l'arrivée d'un enfant dans la cellule familiale.

Pour les comportementalistes, il vaut mieux intégrer un nouveau membre une fois qu'on a terminé l'éducation de tous ceux déjà en présence. Il semble être plus simple d'accueillir un bébé dans votre foyer avec un chien déjà adulte ou de prendre un chiot avec des enfants âgés de plus de 6 ans. S'occuper en même temps d'un nourrisson et d'un chiot s'avère être une expérience particulièrement éprouvante.

Il faut familiariser en douceur votre chien au nouveau membre de la famille.

Avec un bébé

L'arrivée d'un bébé peut devenir une source de stress pour votre animal en changeant l'équilibre du foyer. Pendant la grossesse, essayez de diminuer, en douceur, l'attention que vous lui portez habituellement.

Il sera moins affecté lorsque vous consacrerez plus de temps au bébé, une fois celui-ci arrivé, Pour ne pas exciter la curiosité de votre chien, présentez-lui, dans un premier temps des vêtements souillés ou portés par le bébé pour qu'il puisse enregistrer les odeurs du nouveau membre. Enfin, soyez particulièrement attentif à lui en présence de votre bébé afin qu'il associe votre enfant à des moments agréables.

Les meilleures races de chiens pour les enfants

Il n'y a pas de chiens méchants à la base, il n'y a que de mauvais maîtres. Voici une expression que vous avez du entendre assez souvent. Bien qu'elle soit totalement vraie, le site toutoupourlechien.com recommande certaines races de chiens qui sont plus adaptés à la cohabitation avec des enfants du fait de leur capacité à être patient, à se laisser manipuler, à supporter sans problème les cris et à faire preuve de douceur en présence des enfants.

Voici une liste non exhaustive des races à adopter si vous avez des enfants :

Golden Retriever, Beagle, Terre Neuve, Cavalier King Charles, Labrador, Caniche, Berger Blanc Suisse.

Pour conclure, nombreuses sont les races qui vont cohabiter parfaitement avec vos enfants. Néanmoins, comme évoqué tout au long de l'article, c'est à vous de préparer votre chien à l'arrivée de votre bébé et c'est également à vous d'établir des règles de vie claires et de sensibiliser votre enfant à l'arrivée d'un futur chien ou chiot. Tout est une histoire de communication !

Add a comment

HTML code is displayed as text and web addresses are automatically converted.

Add ping

Trackback URL : http://www.enfants-et-chiens.com/index.php?trackback/9

Page top